LOADING

Type to search

Comment vitrifier un parquet ?

MAISON

Comment vitrifier un parquet ?

Share
La vitrification d'un parquet c'est loin d'être facile mais on vous donne des conseils

Le bois est un matériau élégant, mais aussi fragile. C’est la raison pour laquelle il est primordial d’entretenir les meubles ou le revêtement en bois. Si les premiers nécessitent uniquement une application de couche de vernis, le sol doit passer par l’étape de la vitrification pour assurer sa longévité. Quelles sont donc des étapes à suivre pour vitrifier son parquet ?

Les matériaux nécessaires

La vitrification du parquet nécessite quelques matériels que vous pouvez trouver facilement et à prix raisonnables dans les magasins spécialisés. Il vous faut entre autres :

  • Une ponceuse électrique à parquet ;
  • Du papier de verre ;
  • Un aspirateur ;
  • Un pinceau large et fin ou spalter ;
  • Un fondur ;
  • Un vitrificateur.

Vitrifier une pièce prend généralement une journée ou deux, selon ses dimensions et la qualité de la finition.

Les étapes préliminaires

La première chose à faire est de bien nettoyer le parquet. Utilisez un aspirateur pour retirer efficacement la poussière. Durant cette étape, vérifiez minutieusement les éventuels clous qui dépassent et retirez-les ou enfoncez-les convenablement. Il est également important d’appliquer un produit nettoyant pour retirer l’intégralité de la cire. C’est en tout cas ce que dis ce billet de blogs sur la vitrification du parquet.

Le ponçage du parquet

Généralement, cette étape génère une quantité considérable de poussières. Veillez à bien couvrir les radiateurs et les climatiseurs pour éviter qu’ils ne s’obstruent. Protégez également les plinthes avec une bande de masquage.

Commencez votre ponçage en utilisant un papier de verre à grain moyen (n° 80, de préférence). Poncez suivant la longueur en respectant le sens des fibres du bois. Procédez par petites sections pour vérifier plus facilement la qualité de votre travail.

Une fois que tout le parquet est poncé, passez un coup d’aspirateur et un chiffon humide pour retirer les résidus de poussière de bois.

La préparation de la vitrification

Lorsque le parquet est parfaitement poncé, vous pouvez voir facilement les probables galeries d’insectes. Dans ce cas, mettez-y deux couches d’insecticide avec un pinceau.

Appliquez ensuite le fondur avec votre spalter. Il servira à boucher les pores du bois et permet au vitrificateur de mieux y adhérer. Veillez à toujours respecter le sens des fibres.

Laissez sécher un certain temps et renouvelez l’opération après avoir légèrement frotté la surface avec du papier de verre à grains fins.

La vitrification proprement dite

La vitrification nécessite une température ambiante comprise entre 15 et 20 °C. Commencez par les parties situées le long des plinthes avec le spalter.

Utilisez ensuite un rouleau de peinture et sa rallonge télescopique pour plus de confort et de rapidité. Veillez à répartir le produit de manière homogène sur toute la surface du parquet.

Laissez sécher, puis frottez au papier de verre à grains fins avant de peindre une seconde couche de vitrificateur en commençant toujours par les coins et la partie proche des plinthes.

Votre parquet est convenablement vitrifié. Patientez jusqu’à une dizaine de jours avant que le produit ne sèche complètement. A noter que de nombreux professionnels recommandent le vitrificateur Blanchon pour l’entretien.

La vitrification semble ardue, mais elle est beaucoup plus facile et vous reviendra largement moins chère que si vous faisiez appel à un professionnel. Si vous assurez l’entretien régulier de votre parquet, il pourra durer des décennies. Comme l’indique ce site

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *